Astrophotographie

Partie sud de la face visible de la Lune
Les étoiles et le ciel nocturne m'ont toujours attiré, comme bon nombre d'entre nous. Désireux de franchir le pas, je me suis doté d'un petit télescope Newton (150mm de diamètre) pour observer plus attentivement ces merveilles que nous offre la nature. Après quelques temps d'observation au télescope, l'envie de photographier ce que l'on observe est naturelle. Ces quelques pages illustrent l'état actuel de mon travail, pour lequel je ne suis encore qu'un grand débutant même si je progresse à chaque soirée (voir mes photos du ciel profond pour constater mes progrès...).

Mon matériel

Skywatcher 150/750
Le matériel que j'utilise à ce stade est relativement simple :
  • Télescope Newton Skywatcher 150/750 (comme un Newton est relativement léger, j'ai du ajouter un "contrepoids", un plomb de gym de 1kg, en bout de tube pour assurer l'équilibrage avec mon Nikon et l'ensemble de guidage)
  • Le porte-oculaire Crawford est équipé d'un moteur de mise au point Skywatcher
  • Monture Skywatcher NEQ6 Pro
  • Lunette de guidage Orion de 60mm f/4
  • Viseur Telrad
  • Caméra de guidage Datyson T7 (un clone de la caméra Zwo ASI 120MM, doté de la même puce et moins cher, mais qui répond tout à fait aux besoins)
  • Boîtier de liaison Sky Center de chez Pierro Astro pour assurer la liaison entre le PC et la monture d'une part, le PC et le moteur de mise au point d'autre part
Côté logiciel, j'utilise l'excellent Carte du Ciel comme planétarium, BackyardNikon pour la capture d'images (et l'aide à la mise au point), PHD2 Guiding pour le guidage, et AstroTortilla pour le "platesolving", qui évite d'avoir à s'embêter à calibrer la monture au préalable (ce logiciel est redoutablement efficace une fois bien paramétré).
Raspberry Pi
Pour passer les froides nuits d'hiver, la commande du télescope et de mon D7100 est assurée par un Raspberry Pi sur lequel tourne un serveur INDI. Le Raspberry est configuré en point d'accès WIFI autonome. Dans ces conditions, j'utilise le tandem KStars/Ekos sur le PC qui est au chaud avec moi.
J'ai récemment fait évoluer mon matériel afin notamment de pouvoir réaliser des photos de ciel profond en "bande étroite" :
  • Astrographe TS Optics SDQ121
  • Caméra ZWO ASI 6200MM Pro et porte-filtre ZWO EFW 7 filtres
  • Guideur hors-axe ZWO OAG 68mm, sur lequel je monte une caméra Zwo ASI 174 MM mini
  • Moteur de focus ZWO EAF
  • Lunette de guidage Orion de 60mm f/4 en réserve
La prise de vue est assurée par le logiciel N.I.N.A., avec un guidage par PHD2 Guiding. Le tout est installé sur un micro-PC dédié, équipé de Windows 10, qui me permet, comme le Raspberry, de rester au chaud. Pour la photographie planétaire, les prises de vue sont réalisées avec FireCapture ou Sharpcap.
Le traitement d'image, indispensable pour ce type de photographie, repose naturellement sur des logiciels spécifiques : PixInsight pour le traitement des images du ciel profond, Autostakkert! pour les images planétaires (limitées à la lune pour l'instant... mes tentatives sur les autres planètes sont une catastrophe) et Registax pour redonner du peps aux images grâce à l'excellent support de la technique des ondelettes offert par ce logiciel
TS Optics SDQ121 & caméra ZWO ASI 6200MM Pro
Pour la photographie solaire, je me suis équipé d'une lunette Lunt LS 60 MT équipée d'un filtre bloquant H Alpha (précédé d'un interféromètre de Fabry-Pérot). Ceci permet de mieux voir la surface du soleil ainsi que les protubérances. Les photos sont réalisées à l'aide d'une caméra monochrome Zwo ASI 178MM. Pour réaliser ce type de photo, comme en photographie planétaire, il faut réaliser des films puis procéder à l'empilement des meilleures photos sous le logiciel spécialisé Autostakkert!
Lunette Lunt LS60 MT HAlpha et Zwo ASI 178 MM

Liens directs vers les pages d'astrophotographie


Valid HTML 5.0 Dernière modification : 25/08/22